Stéphanie Hurtubise

Auteure, littérature jeunesse

Les albinos d’Afrique

Edwin Robi est un albinos qui a le bonheur de ne pas connaître la discrimination. Mais tous n’ont pas cette chance. Le magazine de science « Les Débrouillards » a publié un article sur les albinos d’Afrique, qui sont souvent victimes de grands préjugés.

Des noirs à la peau blanche

Jean-Thomas Léveillé, Terre des Débrouillards, 2 février 2011

http://www.lesdebrouillards.com/client/page_article.asp?page=5840&clef=177&clef2=3

Edmond

Edmond

Edmond Uwumyi n’est pas un Africain de 12 ans comme les autres : sa peau est blanche. C’est un albinos. Dans certains pays comme le Burundi, où vit Edmond, la vie des albinos est menacée.

Une santé fragile

Comme beaucoup d’albinos, Edmond a des problèmes de vue. De plus, sa peau est très sensible au soleil. Pour se protéger des rayons, les albinos doivent porter des vêtements longs, des chapeaux et des lunettes.
Dans certains pays, on les surnomme, paradoxalement, les enfants du Soleil.

Des diables ou des dieux ?

En plus d’avoir des problèmes de santé, les albinos sont souvent rejetés à cause de leur différence. Dans certains pays pauvres, où l’éducation n’est pas accessible à tous, il existe plusieurs fausses croyances à leur sujet. Parfois, on dit qu’ils ont des pouvoirs magiques qui leur viennent du soleil. Parfois, on dit qu’ils ont reçu une malédiction du diable.

Qu’est-ce qu’un albinos ?

C’est une personne qui souffre d’albinisme. Cette anomalie héréditaire a comme conséquence d’empêcher la coloration de la peau, des poils et des yeux. Les albinos africains ont les mêmes traits physiques que les autres Africains, mais leur peau n’est pas noire, leurs cheveux sont blonds et leurs yeux sont pâles.

En Europe et en Amérique du Nord, une personne sur 20 000 serait albinos. La proportion serait plus grande en Afrique. Par exemple, en Tanzanie, le pays voisin du Burundi, on estime qu’une ersonne sur 4 000 souffre d’albinisme.

Ils vivent dans la peur

En Afrique, les albinos sont pourchassés à cause de ces croyances. De prétendus sorciers veulent les acheter, morts ou vivants. Avec des os d’albinos, ces pseudos sorciers prétendent faire une poudre magique qui rend les gens riches ! C’est pourquoi beaucoup d’albinos se font enlever et tuer, particulièrement en Tanzanie.

Les assassinats au Burundi

Pour protéger les albinos, les autorités de la Tanzanie sont devenues plus sévères. Elles ont augmenté la surveillance et imposé des peines plus lourdes à ceux qui les pourchassent. Mais ces mesures ont eu pour effet de déplacer le problème dans le pays voisin, le Burundi. En 2009, une douzaine d’albinos ont été tués dans ce pays.

Protéger les albinos du Burundi

Ces assassinats ne sont pas passés inaperçus. Partout dans le monde, les médias en ont parlé. Alors, les autorités du Burundi ont elles aussi pris des mesures pour protéger les albinos. Le gouvernement leur a offert de se regrouper dans une maison protégée par des policiers. Plusieurs y sont allés, dont beaucoup d’enfants. Edmond, par exemple, y a passé quelques mois. Mais il était loin de
sa famille et de ses amis.

À la radio, on a expliqué aux gens qu’il ne fallait pas s’en prendre aux albinos. Quand la situation est devenue plus sécuritaire, les albinos ont pu rentrer chez eux. Ils sont encore inquiets, mais plusieurs organismes s’assurent qu’ils soient en sécurité…

Un organisme pour aider les albinos

Quand il a entendu parler du sort des albinos en Afrique, Peter Ash a voulu faire quelque chose pour les aider. Cet homme de Colombie-Britannique, lui-même atteint d’albinisme, a fondé « Under the Same Sun » (« Sous le même soleil »).
Son organisme a pour mission d’aider les gens désavantagés par des problèmes de santé ou par la pauvreté. « Under the Same Sun » vient notamment en aide aux albinos de la Tanzanie.

Jean-Thomas Léveillé a réalisé son reportage en 2009, grâce à une bourse Nord-Sud. Cette bourse est attribuée par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et financée par l’Agence canadienne de développement international.

Publicités

Navigation dans un article

3 réflexions sur “Les albinos d’Afrique

  1. Le , Karine Gottot a dit:

    Très intéressant!

  2. Pingback: Revue du blogue pour 2011 | Stéphanie Hurtubise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :