Stéphanie Hurtubise

Auteure, littérature jeunesse

D’où viennent mes idées

Tout peut être source d’idées. On peut être inspiré par une expérience personnelle, un fait dont on est témoin, une chose insolite qu’on voit, une anecdote qu’on a entendue, un rêve qu’on a fait…
Pour avoir des idées, il suffit d’être à l’affût.

Les aventures d’Edwin Robi provient d’un mélange de plusieurs pensées.

Au début du tome 1 de La Zone, Edwin se retrouve dans une station de métro déserte et il ne trouve personne dans les wagons; il n’y a même pas de pilote! Soudain, d’étranges créatures l’attaquent…
Cet épisode est en partie tiré d’une expérience personnelle…
Il m’est en effet arrivé une fois d’être toute seule sur le quai de la première station du circuit. J’étais donc entrée dans un métro vide. C’était le matin, très tôt, il faisait toujours noir dehors, ce qui rendait la situation encore plus sombre. À la deuxième station, toujours pas un chat. Je devenais anxieuse, je me demandais si je n’étais pas montée dans un train hors service.
Aucun monstre ne m’avait attaquée, bien sûr! Et je n’avais pas été seule longtemps, car des passagers étaient embarqués à la station suivante. Mais pendant quelques minutes, la solitude avait été oppressante.
Au moment d’écrire mon histoire, j’ai repensé à cet événement et je me suis dit que ce serait une bonne façon pour mon héros de faire son entrée dans la Zone.

Voici un autre exemple. Un jour, je regardais des enfants faire des bulles de savon, essayer de les attraper et les faire éclater. Elles sont tellement jolies, ces bulles! Je trouvais bien dommage qu’elles soient si fragiles et qu’elles durent si peu longtemps.
Je me suis mise à imaginer des bulles qui flottaient dans le ciel et qui étaient indestructibles, éternelles. Elles sont devenues les étoiles du pays des songes. Il fallait aussi qu’elles jouent un rôle important. Mais lequel? En me posant cette question, j’avais lancé une requête dans ma tête et je savais qu’elle chercherait inconsciemment la réponse.

Notre esprit est une machine très puissante, il ne faut pas hésiter à lui poser des défis!

Alors une nuit – car c’est souvent quand on dort qu’on a des idées –, une petite voix intérieure m’a réveillée; elle avait trouvé la solution:
les étoiles du pays des songes représentent une source d’énergie pour les êtres qui jouent des rôles dans les rêves et elles procurent des pouvoirs spéciaux aux dormeurs qui les laissent entrer dans leur cœur.

C’est à votre tour! Laissez-vous inspirer par ce qui vous entoure…

Publicités

Navigation dans un article

Une réflexion sur “D’où viennent mes idées

  1. Pingback: Revue du blogue pour 2011 | Stéphanie Hurtubise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :